Préparation mise en bouteille | Oxygène dissous

Préparation des vins à la mise

La dernière étape avant la mise en bouteille consiste le cas échéant à clarifier et à stabiliser les vins pour leur permettre une évolution optimale en bouteille.

 

Ces dernières opérations se raisonnent sur la base de résultats analytiques de quelques paramètres :

 

  • Dégustation,
  • Turbidité,
  • Stabilité tartrique,
  • Stabilité protéique,
  • Test de filtrabilité pilote,
  • SO2 libre, actif et total,
  • Oxygène dissous.

 

Toute notre expérience et notre savoir-faire en terme de filtration, de collage et de connaissance des vins vous permettra de réaliser les meilleurs choix pour chaque cuvée en fonction de vos attentes et des contraintes techniques, et de les mettre en oeuvre de manière optimale.

 

Mise en bouteille - oxygène total

Il reste un paramètre physique décisif à valider au moment de la mise en bouteille, pour s'assurer de la qualité de celle-ci et du bon devenir du vin en bouteille : l'oxygène total.

 

img otr image frNous réalisons la mesure de l'oxygène total en sortie de la cuve de tirage et dans la bouteille (oxygène dissous dans le vin + oxygène gazeux dans l'espace de tête) sans le moindre prélèvement grâce au procédé NomaSense O2 qui utilise la technique d'oxo-luminescence et des capteurs Pst3 installés dans des mireurs et des bouteilles tests.

 

De bonnes conditions de préparation des vins et d'embouteillage doivent permettre d'atteindre une valeur d'oxygène total en bouteille inférieure à 2 mg/l.

 

Une bonne maîtrise de ce paramètre permet par la suite de faire logiquement le meilleur choix pour la perméabilité du bouchage à utiliser pour chaque vin.

 

Analyses ICONE

Les analyses destinées au suivi pour ICONE en vu de l'agrément du vin seront réalisées au moment de la mise en bouteille.